Edito

En 1871, le marseillais Dominique Piazza commercialise la première carte postale illustrée en France. Ces objets, synonymes de vacances et voyages, renferment souvent des détails intéressants pour ceux qui prennent le temps de les observer.
La Marsiale rend aujourd’hui hommage aux cartes postales, une espèce, hélas, en voie de disparition. Et en fait sa ressource principale pour évoquer Marseille au siècle dernier.

A la Une

Abbaye Saint Victor
Evolutions

L’Abbaye Saint-Victor

L’abbaye Saint-Victor avec ses fortifications caractéristiques, figurent sur de nombreuses cartes postales anciennes. Dominant l’entrée du Vieux-Port, sa place-parvis a toujours été un lieu privilégié pour photographier le Lacydon.

Dans la rubrique Evolutions

Boulevard Garibaldi
Le boulevard Garibaldi

De faible longueur (moins de 150 mètres) le boulevard Garibaldi est connu pour avoir longtemps abrité la Taverne Charley, chère à Simone de Beauvoir, et les hôtels Astoria et Noailles, ce dernier se trouvant à l’angle Garibaldi-Canebière.

Cours Pierre Puget
Le cours Pierre Puget

Anciennement nommé cours Napoléon, le cours Pierre Puget est surtout connu pour son palais de justice, implanté à la fin du XIXème siècle. Peu commerçant, malgré quelques boutiques de luxe, le cours abrite principalement des bureaux et des logements dans des immeubles de style haussmannien.

La place castellane
La place Castellane

La place Castellane marque véritablement l’entrée sud du centre ville de Marseille. Dominée par la fontaine Cantini depuis 1911, elle est devenue grâce à ses restaurants, cinémas, boutiques, sa station de métro, et désormais son tramway, un carrefour très fréquenté.

Dans la rubrique Evocations

Le tunnel du Rove
Le tunnel du Rove

Le tunnel du Rove est un canal maritime sous-terrain de sept kilomètres qui relie la Méditerranée à l’étang de Berre. Inauguré en 1927, son exploitation cesse en 1963, à la suite d’un éboulement. Depuis, tous les projets de réhabilitation vont inexorablement tomber à l’eau.

L’obélisque de Castellane
De l’obélisque à la fontaine Cantini

La place Castellane a hébergé très longtemps l’obélisque qui trône actuellement sur le rond point de Mazargues. Puis, la fontaine Cantini lui a succédé. Sculptée par André-Joseph Allar en collaboration avec Jules Cantini, elle est devenue indissociable de la place.

La rue de Noailles
De rue Cannebière à Canebière

L’actuelle Canebière était à l’origine composée de trois parties bien distinctes, dont l’une, celle qui prend sa source au Vieux-Port, était nommée rue Cannebière avec deux « N ». Les cartes postales anciennes ont parfaitement accompagné ce changement de dénomination.

Dans la rubrique illustrations

Dans la rubrique Editions

Atlantes National
Explorations

Atlantes & cariatides

Si vous vous fréquentez la bibliothèque de l’Alcazar, vous avez certainement aperçu les Atlantes situés au 1 rue Nationale, à quelques mètres de là. Marseille en possède bien d’autres mais il vous faudra parfois parcourir la ville « en étranger » pour les découvrir.

Arsenal des galères
Les derniers articles publiés
La croix de Lorraine sur un mur marseillais.
Illustrations

Le mystère de la croix de Lorraine

S’il y a deux arrondissements à Marseille où j’aime flâner, c’est assurément le quatrième et le cinquième. Non loin du centre ville, mais suffisamment à l’écart pour gagner en tranquillité, leurs rues réservent souvent des surprises à ceux qui prennent le temps d’observer.